Projet « Promotion de l’égalité du genre »

Le projet ‘‘Promotion
de l’égalité du genre” a été mis en œuvre du 27 octobre au 11 novembre 2018
avec l’appuis du Pro-CEMA (Programme de consolidation de l’Etat et du Monde
Associatif)  le 30 octobre 2018.

C’est un ensemble
d’activités de sensibilisation qui a visé à accroître la participation des
femmes à la vie publique dans la région centrale du Togo. Les résultats obtenus
sont variés : les femmes et les hommes conscientisés sur l’identité et la
valeur  de la femme dans une société ;
l’égalité des chances en matière d’accès à la terre assurée aux femmes; la proportion
croissante des femmes victimes de la violence 
sensiblement réduite; les capacités entrepreneuriales des femmes des
localités concernées renforcées à travers une émergence d’une nouvelle
génération de femmes  entrepreneures
;  les droits des femmes en politique et
dans la société promus  avec
l’apparition  et le développement de
nouveaux talents de femmes capables de prendre la parole en public et de
convaincre les décideurs sur les plans local, communal, préfectoral, régional
et national ; la proportion des femmes occupant des postes de décision a
augmenté, ainsi que celle des cadres femmes planificatrices, responsables de la
gestion et conseillères scientifiques et techniques qui participent à la
conception, à l’élaboration et à l’application de politiques et programmes en
faveur d’un développement durable aura augmenté de façon significative.

C’est dans cette
logique  que des séances de  sensibilisation-formations ont été organisées
à l’endroit des  femmes de cinq localités
de la région centrale notamment M’Poti, Adjengré, Sotouboua Agbandi et  tchébébé. 

 

photo d’ensemble des femmes formées à ADJENGRE

Une mobilisation a été
faite et des groupes de femmes et d’hommes ont pu participer à la formation. L’une
des méthodologies utilisée est l’andragogie. A partir des  exposés, des images décryptées et  commentées 
par la méthode participative. Des jeux de rôles exécutés  ont permis de mieux matérialiser la
thématique de l’égalité des chances. Les représentantes des femmes expriment
toute leur satisfaction tout en regrettant la courte durée de la rencontre.
Elles soulignent que les femmes doivent malgré tout,  éviter la tristesse de leur sort afin de  pouvoir avancer avec les hommes et réussir à
relever les défis de notre époque qui sont manifestes dans leur
communauté.  

Les hommes contents de
faire le déplacement ont félicité l’équipe des formateurs. Pour eux pour que le
foyer et le village évoluent, cela dépend de la femme mais que les hommes
doivent, aussi pour leur part, bien s’occuper des femmes et maintenir une bonne
ambiance dans le ménage.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*